Aller au contenu principal

Presque vraies

De petites crèches comme celle-ci se trouvaient généralement dans un couvent. Les sœurs les berçaient à l’époque de Noël, comme si elles contenaient vraiment un enfant.

Un cortège de statues

Les retables et leurs multitudes de petites statues sont magnifiques. Les grands exemplaires étaient destinés à être placés sur un autel ou sur un mur à l’arrière de l’autel. Les plus petits avaient un usage privé.

Élégance des dorures

La peinture et la sculpture sont réunies ici dans ce magnifique retable doré en forme d’élégante tour. Il a dû être commandé par une personne très fortunée, un proche des ducs de Bourgogne peut-être ?

Une riche nature morte

Les natures mortes sont un véritable régal pour les yeux. Le genre s’est épanoui dans la peinture hollandaise et flamande du 17e siècle. Le défi pour le peintre résidait dans une reproduction aussi proche de la nature que possible.

Qui était Fritz?

Le musée porte le nom de Fritz Mayer van den Bergh. Qui était-il ?

Une vie consacrée à l’art

Vous êtes le fils d’un riche négociant allemand et d’une mère anversoise. Comment devenez-vous le plus grand collectionneur d’art d’Anvers?

Henriette van den Bergh, sa mère

Fritz Mayer van den Bergh est très lié à sa mère, qui va réaliser pour lui son rêve après le décès soudain de son fils : un musée à lui. Henriëtte van den Bergh a aussi la fibre sociale.

Fascination pour Breughel

Pieter Breughel l’Ancien est un grand peintre de renommée mondiale. Ce n’était pas encore le cas à l’époque de Fritz Mayer van den Bergh. Une fois de plus, le collectionneur était en avance sur son temps. Les œuvres de Breughel que possède aujourd’hui le musée sont de très grande valeur.

Découvrez Breughel

Rencontrez le grand Pieter Breughel et sa merveilleuse toile Margot la Folle.

Découvrez Breughel

Rencontrez le grand Pieter Breughel et sa merveilleuse toile Margot la Folle.